"13. Mem, la Grande Mère

Publié le par Fabienne Lacondemine



                                                         

 

La rencontre avec la Mère divine est une étape essentielle pour notre conscience, totalement incompréhensible pour l'intellect. Car la grande Mère est le Tout. Elle est le Corps même de la création. Elle soutient les univers, son Essence est partout. Et son Essence est Amour pur. Elle est la Matrice ultime, dont nous sommes tous les enfants.
La grande Lettre Mem vient nous le rappeler. Nous avons hérité, à travers notre mère humaine, de la filiation de cettevieille humanité qui marche dans l'oubli de sa propre Splendeur. Les rapports enfants/parents sont souvent empreints de chocs, de souffrances, d'incompréhensions. Les egos ne peuvent se comprendre et s'unir dans cette filiation de l'humanité ancienne.
Nous pouvons aujourd'hui choisir notre filiation divine, c'est-à-dire choisir de se reconnaître "Enfants de la Mère divine". Cela ne signifie en aucun cas renier sa mère humaine, bien au contraire, mais voir au-delà d'elle l'oeuvre de vie qui nous a préparé c corps sacré que nous habitons. Il faut choisir son héritage. Dans la filiation divine, nous quittons irrévocablement les anciens rails, les modes de pensée hérités de notre lignée humaine. Nous trouvons notre véritable Identité, à laquelle nous pouvons renaître.
(...)
Elle soulève pour nous le voile de l'Illusion, et nous invite à la Voir en tout. Elle règne sur toutes les manifestations de l'élément eau, qu'elles soient physiques ou plus subtiles. Fécondée par la Lettre Yod, Elle nous offre ce mot puissant: "Maïm", qui signifie l'eau. Nous pouvons chanter ce mot comme un mantra, en le laissant résonner profondément.
Mem possède un grand pouvoir purificateur. Son énergie présente aussi un aspect exigeant. Elle est e résonnance avec Tav, l'Etoile de Vériré, et dissout nos mensonges, conscients ou inconscients."

Extrait de "La Danse de Vie des Lettres Hébraïques" de Marie Elia
Ed. ALTESS

Illustration TOT
www.eternepresent.ch

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article