Plus je te veux, plus je te perd

Publié le par Fabienne Lacondemine

"Il y avait une fois une jeune femme.
Elle se trouvait près de sa mère la veille de son mariage, et regardait le soleil qui au-delà de la plage se couchait dans l'immensité de la mer. Elle sadressa à sa mère et l'interrogea:
"Maman, papa t'aime beaucoup et t'es toujours fidèle. Que dois-je faire pour que mon mari continue à m'aimer de plus en plus?"
La mère se tut et réfléchit un instant, puis elle s'agenouilla et remplit de sable chacune de ses mains.
Elle s'avança ainsi vers sa fille. Sans dire un seul mot, elle serra les doigts d'une main de plus en plus fort sur le sable qu'elle contenait.
Le sable s'en échappa.
Plus elle serrait son poing, plus le sable s'en écoulait, et quant elle ouvrit finalement la main, seuls quelques grains de sable mouillés collaient encore à sa paume.
Mais la mère avait gardé son autre main ouverte, comme une écuelle. Les grains de sable y restaient bien blottis, et scintillaient toujours plus fort sous les rayons du soleil couchant.
"Voici ma réponse." dit la mère doucement.

Source inconnue 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article