Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Monde et attention

Publié le par Fabienne Lacondemine

Le monde concentre ton attention sur des points d’actualité. Ce sont, certes, des points réels qui sont de ce monde. Mais es-tu réellement de ce monde ?

Est-ce ce monde que tu souhaites ?
Lorsque tu dévisages ce monde, quels visages y vois-tu ?
N’y vois-tu pas une aliénation qui ne cesse de tourner en rond ?
Une aliénation qui se présente à ton attention telle une danse qui se répète encore et encore, indéfiniment, et de plus en plus vite, afin de te faire perdre ton propre équilibre ?

Et te voilà livré aux assauts d’un monde qui te dépasse et dans lequel tu ne peux que réagir ; prisonnier d’un rêve qui n’en finit pas de rêver, de te rêver et dans lequel tu es spectateur.
Et te voilà devenu tel un automate qui porte son attention sur ce qu’on lui donne, et te voilà dansant, fasciné par l’ivresse de la danse.
Mais si la forme se transforme avec le temps, qu’en est-il du fond ? Ne reste-t-il pas, finalement, toujours le même ?

Alors, je te demande : et toi, qui es-tu ?
Portes-tu un peu d’attention sur toi-même ?
N’es-tu pas celui qui réclame la plus grande attention afin de te connaître, de te reconnaître ?
Ne souhaites-tu pas devenir acteur de ta propre vie parce que simplement tu es de ta propre réalité ?
Parce que souffrances et injustices sont des insultes à ta propre réalité ?

Si ce monde ne change pas c’est que ce monde habite en toi et te rêve.
Et tu en restes prisonnier.
Cependant ta liberté est d’être et non d’être rêvé.

Alors ici et maintenant, porte ton attention sur ta réalité. Qui es-tu ?
Tu pourras alors commencer par rêver le rêve afin de ne plus être rêvé toi-même.
Et c’est ici que commence ta liberté, lorsque ta pensée commence à déchirer les voiles du rêve qui te rêve pour se tourner vers la réalité qui est en toi.

Car tu n’es pas d’un rêve mais de cette réalité que tu as oubliée.
Tu n’es pas d’un désert, mais de la réalité du puits dans le désert qui étanchera ta soif d’être. Et si on voudrait te faire croire que seul le désert est promis à celui qui se libère du rêve, moi je te dis que la réalité n’est pas du désert auquel on voudrait te faire croire mais du puits qui s’y trouve. Et ce puits est en toi entouré des jardins du temple.
Et ce puits se tient dans un espace de silence qui n’a besoin de mot pour être car il est de ta réalité.

… Et maintenant, bénis le monde, car débute le temps du miracle.

 

© AD 2008
www.atlantide-research.com

 

Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes…
Vous avez un Libre Arbitre, alors utilisez le!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article