Le changement perpétuel

Publié le par Fabienne Lacondemine

   "Le changement est inévitable. Pour être capables d'accepter un nouveau paradigme, la clé est d'accepter que la vie soit faite de changements perpétuels. Il vaut mieux s'y ouvrir et accepter que notre façon de voir puisse évoluer plutôt que de résister. La résistance face au changement est bien pus épuisante que le changement lui-même. Quand l'existence nous demande d'aller au-delà de nos habitudes, il vaut mieux tendre ses bras et embrasser cette nouvelle étape que de vouloir demeurer dans nos anciennes certitudes. En nous ouvrant sur de nouvelles perspectives et en apprivoisant notre ombre pour lui permettre de former un mouvement perpétuel avec la lumière, nous faisons des bonds quantiques et participons à une évolution en résonance avec le grand flux cosmique. En restant disponibles à la convergence à chaque instant, que nous soyons au centre en pleine conscience ou que nous pataugions en périphérie, nous utilisons nos énergies de façon constructive, car la puissance du vortex s'amplifie exponentiellement et, une fois réveillé, il continue de s'amplifier sans arrêt.
   Pour nous laisser porter dans ces changements continuels, il s'agit d'inclure notre désir de contrôle avec le laisser agir et la confiance et de les équilibrer en les imaginant à l'intérieur d'un vortex du point zéro. Notre attitude face à notre partie obscure se doit d'évoluer. Au lieu de combattre le mal et le négatif à l'intérieur de nous-mêmes, il nous suffit d'y acquiescer pour nous les réapproprier, les équilibrer et les utiliser à bon escient. Ce changement de cap et cette nouvelle vision nous permettent de mettre fin à l'isolement et à l'impuissance. Nous arrêtons d'avoir peur du mal et des influences négatives pour apprendre à les positionner au point zéro et commencer à les utiliser de façon dynamique au lieu de chercher à nous en défaire.
   Une fois le mal-être apprivoisé, compris et accueilli sans jugements, nous l'équilibrons avec sa contrepartie bienveilante et heureuse. Pour en arriver là, il nous faut d'abord réaliser que la dualité nous accompagnera toute notre vie et que l'annihiler signifierait la fin de notre existence. Elle fait partie intrinsèque de notre biologie et est une composante de notre ADN. Elle est partout et en toute chose."

Extrait du livre  "Convergence, passer de devenir à être"  de Kishori Aird 

Commenter cet article