10 façons de s'aimer soi-même (2)

Publié le par Fabienne Lacondemine

                                                                   
"Nous devons arrêter de nous faire peur. Nombreux sont ceux qui se terrorisent avec des pensées effrayantes et rendent toute situation bien pire qu'elle ne l'est déjà. On fait une montagne d'une taupinière. C'est une façon de vivre épuvantable, où l'on s'attend toujours à une catastrophe.
Combien d'entre vous se couchent le soir en créant le pire scénario qui soit à partir d'un problème? Vous êtes comme l'enfant qui s'endort terrorisé à l'idée qu'un monstre est caché sous le lit. Et ensuite, vous vous étonnez de ma dormir. Enfant, vous aviez besoin de votre mère ou de votre père pour vous rassurer. A présent, vous êtes adulte, et vous savez que vous avez la capacité de vous rassurer vous-même.
Les malades adoptent souvent cette attitude. Ils vont visualiser le pire, quand ils n'organisent pas déjà leur enterrement. Ils remettent leur pouvoir aux médias et se considèrent comme des statistiques.
Vous pouvez aussi avoir ce type de comportement dans le cadre de vos relations. Telle personne ne vous téléphone pas et aussitôt, vous vous jugez indigne d'amour et décidez que plus jamais vous ne tomberez amoureux. Vous vous sentez abandonné, rejeté.
Il en va de même pour votre travail. Une remarque désobligeante et vous vous voyez déjà au chômage. Ces pensées paralysantes s'accumulent dans votre esprit. Rappelez-vous que ces réflexions nées de la peur sont des affirmations négatives.
Si vous avez tendance à ressasser une pensée ou une situation négative, cherchez une image par laquelle vous aimeriez vraiment la remplacer. Il peut s'agir d'un beau paysage, d'un coucher de soleil, de fleurs, d'un sport ou de toute autre chose que vous aimez. Zapper sur cette image chaque fois que vous vous surprenez à vous faire peur. Dites-vous  : "Non, je ne veux plus penser à cela. Je vais penser à un coucher de soleil, à des roses, à une chute d'eau...", à ce que vous avez choisi. En persistant dans cette démarche, vous finirez par rompre l'habitude. Comme pour tout, il faut s'entraîner."

Extrait de "La force est en vous"

Louise L. Hay

Marabout


Mon avis : ...une autre méthode que je préconise est  d'observer ces peurs, de les ressentir, de sentir leur énergie puis de les accueillir à l'inspire, pour se répproprier justement cette énergie qui n'est , soit dit en passant, ni bonne ni mauvaise, mais simplement une énergie... puis à l'expire, d'imaginer un état désiré (paix, joie, ...) sachant qu'en toute chose , il y a toujours son contraire...  et qu'en accueillant les deux pôles, il y a un effet de juste équilibre qui se met en place: le point zéro, qui est ni bon ni mauvais mais bienveillant.
Fabienne

Commenter cet article