10 façons de s'aimer soi-même (10)

Publié le par Fabienne Lacondemine

"Enfin, aimez-vous maintenant. N'attendez pas  d'être conforme à ce que vous souhaitez être. Le mécontentement de soi est un schéma. Si vous pouvez être satisfait de vous dès aujourd'hui, si vous pouvez vous aimer et vous approuver, quand ce qui est bon pour vous se manifestera dans votre vie, vous serez à même de l'apprécier. Une fois que vous aurez appris à vous aimer, vous pourrez commencer à aimer et accepter les autres. 
On ne peut pas changer les autres, alors laissez-les tranquilles. On perd beaucoup trop d'énergie à vouloir transformer autrui. Si nous utilisons cette énergie sur nous-même, nous pourrons nous transformer, et lorsque nous serons différents, les autres se comporteront différemment avec nous.
On ne peut apprendre à vivre à la place d'autrui. Chacun doit apprendre sa propre leçon. Contentez-vous d'apprendre pour vous-même, et l'amour de soi est la première leçon; ainsi vous ne serez pas vulnérable aux attitudes destructrices des autres. Si vous êtes en relation avec une personne réellement négative qui refuse de 
changer, vous devrez vous aimer assez pour pouvoir sortir de cette relation. 

                                                            

A l'occasion de l'une de mes conférences, une femme me confia que son mari était très négatif et elle ne souhaitait pas qu'il exerce une mauvaise influence sur ses deux enfants en bas âge. Je lui ai suggéré, pour débuter, d'affimer que son mari était un homme fantastique, qui travaillait sur lui-même pour faire émerger ses meilleures qualités. Je lui ai dit d'affirmer ce qu'elle souhaitait voir se passer et, chaque fois qu'il se montrait négatif, de se répéter silencieusement l'affirmation. Cependant, si la relation persistait à être négative en dépit de ces affirmations, alors la réponse se trouvait peut-être là - le couple ne pouvait pas s'entendre, tout simplement.
En raison du taux croissant de divorces aux Etats-Unis, je pense que les femmes devraient s'interroger avant de mettre un enfant au monde: "Suis-je vraiment prête  élever cet enfant entièrement seule?" Etre un parent seul devient de plus en plus courant, et c'est presque toujours à la femme qu'échoit la responsabilité d'élever les enfants. A une époque, le mariage durait toute la vie, mais les temps et cette éventualité doit impérativement être envisagée.
Bien trop souvent, nous restons dans des relations destructrices qui nous dévalorisent. En clair, cela signifie: "Je ne suis pas digne d'amour, aussi je reste ici et j'accepte cette situation car je dois la mériter, et de toute façon je suis certaine que personne d'autre ne voudrait de moi."
Je sais que cela paraît sans doute simpliste et que je me répète, mais je reste intimement convaincue que le moyen le olus rapide de régler les conflits, quels qu'ils soient, est de s'aimer. Il est surprenant de constater à quel point les vibrations d'amour que nous emettons attirent à nous des gens aimants.

                                                                      
A mon avis, l'amour inconditionnel est l'objectif que nous nous sommes fixé en venant ici. Il commence par l'acceptation et l'amour de soi.
Vous n'êtes pas venu pour faire plaisir aux autres ni pour vivre selon leurs normes. Vous ne pouvez vivre votre existence que selon vos propres normes et marcher sur votre propre chemin. Vous êtes ici pour vous épanouir e exprimer l'amour au niveau le olus profond qui soit. Vous êtes ici pour apprendre, pour grandir, pour recevoir et émettre compassion et compréhension. Quand vous quitterez cette planète, vous n'emporterez ni votre relation, ni votre voiture, ni votre compte en banque, ni votre emploi. La seule chose qui vous suivra est votre aptitude à aimer!"

Extrait de "La force est en vous"
Louise L. Hay
Marabout

Commenter cet article