Lettre Intérieure, le 02/05/2011

Publié le par Fabienne Lacondemine

Je ne suis pas sûre de pouvoir apporter la solution adéquate à un problème quand il est question de moeurs.

Je voudrais parler aujourd'hui de ceux qui s'éteignent devant autrui pour faire bonne figure. Combien de temps encore faudra-t-il compter sur vous pour que vous puissiez enfin trouver la paix de l'âme?

Je ne suis pas sûre de pouvoir trouver la solution. Il faut bien me l'accorder: ce que je suis importe peu aux yeux du monde. Ce que je suis importe peu devant la totalité du monde. Je voudrais vous entretenir d'une histoire féconde, une histoire d'étincelle qui nacquit au coeur du Soi, au coeur de l'Etre.

 

                              au coeur du Soi

Il était une fois une petite flamme qui voulait devenir grande, si grande qu'elle oublia de frapper à la porte du Je Suis. Elle lui demanda l'autorisation néanmoins de grandir mais l'âme ne comprît pas sa requête. "Pourquoi grandir alors que tu es déjà ce que tu Es. Tu es celle que tu es, il n'y a rien à changer, rien à compromettre. Mets-toi debout et marche. Il n'est nul besoin d'aller si loin. Tu trouveras ce dont tu as besoin au fond de toi, enfoui en ton coeur. Alors avance et ne cherche pas ailleurs ce qui est juste en toi. N'agresse personne avec ton verbe, ils pourraient se rebeller, mais offre-leur ton coeur pour les bénir de ton identité. Fais qu'ils soient à l'écoute de ton Etre Intérieur. Accorde-leur le bonheur d'être à ton contact et tout sera résolu. Marche droit devant pour ne pas te bousculer, ne pas te piétiner. Et donne-leur ton coeur pour mieux-être qui tu Es. Il n'est nul besoin d'apporter une solution quelconque. La voix(e) est là à l'intérieur de toi, bien enfouie, bien cachée. Ecoute-là. Elle est là. Ne regarde pas ailleurs, tu pourrais t'y blesser. Ecoute ton coeur pour sa hardiesse, sa joie, son autorité, sa bienveillance. Transpire cette grâce qui coule à l'intérieur de toi, mais ne refuse jamais l'aide d'autrui. Il est si précieux pour ton âme. Retrouve-le dans ton coeur précieux. Ouvre ton coeur avec autorité, enthousiasme mais aussi avec hardiesse. Il n'est pas besoin de demander secours. Il arrivera à point. Alors écoute ton coeur. Ecoute. Pour ne pas te perdre, écoute. C'est la grâce de Dieu qui te suit partout, qui t'inspire. Va au centre de toi-même. Va au plus profond de ton âme pour les épousailles et retrouve-toi grandi de mille feux. Trouve en toi la paix de n'être que ce que tu Es. Simplement en ta splendeur, ta grâce. Ta grâce d'être ce que tu Es. Trouve ton autorité, réfugiée au coeur du soi, au coeur de ton humanité, au coeur de l'autonomie. Va au devant de ton Etre pour trouver la Voie, trouver le pourquoi. Trouver la faille qui saura nous dire pourquoi tant de heurt, tant de peine et de souffrance. Pourquoi faut-il en passer par là alors qu'il est plus judicieux d'attendre que la paix revienne, la paix revienne en ton coeur.

Alors écoute -le encore et encore et ne tarde pas  à revenir près de toi, ton Univers, ton Soi."

 

Lettre Intérieure

Fabienne

Publié dans Lettre Intérieure

Commenter cet article