Lettre Intérieure, le 01/06/2011

Publié le par Fabienne Lacondemine

Retrouver le sens de sa vie, sa vie intense, sa vie futile, sa vie hasardeuse, qu'importe...

Je suis ce que Je Suis et je suis fière de l'Etre. L'Etre qui honore, l'Etre qui corrobore, l'Etre qui adore.

Qui suis-je? Suis-je une flamme, suis-je un papillon?

Qu'importe! Je vis, je danse, je pleurs mais j'aime, j'aime à en mourir, à en perdre la tête.

Qu'importe puisque je suis celle que Je Suis et je serai toujours celle que j'aime Etre. Etre dans le vent, Etre dans le champ, je suis ce que Je Suis. Celle qui aime. Celle qui hêle. Celle qui peste. Celle qui adore. Alors attends-moi là. Bientôt je serai là. Attends-moi. Attends-moi encore . Es-tu prête, prête à m'accueillir, à m'honorer, sans fin, sans but.

                           Sacre-du-Printemps-e3b6b-copie-1.jpg

Ne pleure pas, tout vient à point. Je suis là pour toi, je t'attends. au creux de ma main. Demain? Pourquoi pas maintenant, je suis prête.

Alors viens, viens auprès de moi, te bercer dans mes bras. Je suis là, tout près de toi. Regarde. Regarde dans ton être, la fleur qui s'ouvre, je suis là, je suis prête, alors, ouvre-toi, ouvre-toi à moi. Je suis prête, prête à te recevoir.

Je pleure de ne pas t'avoir donné avant tout cet amour que tu attendais tant. Mais c'était cela, je n'avais pas le droit de te donner la consigne. Alors fonce maintenant que tu as la clef. Ouvre-ton coeur et viens à Moi.

 

Lettre Intérieure

Fabienne

Publié dans Lettre Intérieure

Commenter cet article