10 façons de s'aimer soi-même (7)

Publié le par Fabienne Lacondemine

"Aimez votre négativité. Elle fait partie de votre création, tout comme nous faisons tous partie de la création de Dieu. L'Intelligence qui nous a créés ne nous hait pas si nous commettons des erreurs ou nous mettons en colère contre nos enfants. Cette intelligence sait que nous faisons de notre mieux et aime toute Sa création, comme nous pouvons aimer la nôtre. Vous et moi faisons tous des choix négatifs, et si nous persistons à nous punir pour cela, nous créons à la longue un schéma; il nous sera ensuite difficile de nous en libérer afin d'adopter une attitude plus positive.
Si vous répétez sans cesse: "Je déteste mon travail. Je déteste ma maison. Je déteste ma maladie. Je déteste cette relation. Je déteste ceci, je déteste cela", n'espérez pas trop voir les bonnes choses se manifester dans votre existence.
Quelle que soit la situation négative dans laquelle vous vous trouvez, elle a sa raison d'être; sinon elle ne se serait pas présentée à vous. Le docteur John Harrison, auteur de Love Your Disease (Aimez votre maladie), dit qu'on ne doit jamais reprocher aux patients leurs multiples opérations ou maladies. En fait, les patients peuvent se féliciter d'avoir trouvé une façon de satisfaire leurs besoins. Comprenons que, quel que soit notre problème, nous l'avons créé afin de pouvoir affronter certaines situations. Une fois que nous en aurons pris conscience, nous trouverons une manière positive de combler nos désirs.
Parfois, les personnes atteintes de cancer ou autre maladie grave ont un tel mal à dire "non" au représentant de l'autorité dans leur existence que, au niveau nconscient, elles créent un grand mal-être qui exprimera ce "non" à leur place. J'ai connu une femme qui, en prenant conscience que sa maladie n'était qu'une façon de se soustraire aux exigences de son père, décida, pour la première fois de se mettre à vivre pour elle-même. Elle commença à lui dire "non". Et bien que ce fût difficile pour elle au départ, elle persista à tenir ses positions et fut ravie de découvrir qu'elle se rétablissait.
 
                                                                             
Quels que soient nos schémas négatifs, nous pouvons apprendre à aller au-devant de nos besoins de façon plus positive. C'est pourquoi il est si important de vous poser la question: "Quel est le bénéfice de cette expérience? Quel en est l'aspect positif pour moi?" Nous n'aimons pas répondre à cette question. Cependant, si nous regardons vraiment en nous, avec honnêteté, nous trouverons la réponse.
Peut-être sera-t-elle du type: "C'est la seule manière d'obtenir l'attention de mon conjoint." Lorsque vous avez compris cela, vous pouvez chercher d'autres façons positives d'atteindre cet objectif.
L'humour est un outil précieux - il nous aide à nous détendre et à nous abandonner en période de crise. Lors de chaque Hayride, nous réservons toujours un temps pour les plaisanteries. Une intervenante vient parfois nous rendre visite; nous l'appelons "la rieuse". Son rire est contagieux et nul n'y résiste. Nous ne pouvons pas toujours nous prendre au sérieux et le rire est un puissant remède. Si votre moral est au plus bas, je vous conseille aussi de regarder de vieux films tels que ceux de Laurel et Hardy.
Lorsque je donnais des consultations privées, je m'arrangeais pour faire en sorte que les gens commencent à rire de leurs problèmes. Quand on peut considérer sa vie comme une pièce de théatre où se succèdent comédies, vaudevilles et drames, on commence à avoir une optique nouvelle qui ouvre la voie de la guérison. L' humour nous permer de nous retirer de la situation et de la considérer selon une perspective plus large."

Extrait de "La force est en vous"

Louise L. Hay

Marabout

Commenter cet article