Comment vous aimer

Publié le par Fabienne Lacondemine

"Beaucoup d'entre nous, d'une manière ou d'une autre, semblent souffrir d'un maque d'estime de soi. Il est très difficile de s'aimer car chacun porte en soi ces soi-disant défauts qui l'emp^chent de s'aimer tel qu'il est. Nous rendons généralement cet amour conditionnel et, par suite, dans une relation, nous rendons aussi l'aour partagé conditionnel. Nous avons tous entendu dire qu'on ne peut réellemnt aimer autrui tant que l'on ne s'aime pas soi-m^me. Alors, après avoir vu les barières que nous avons érigées pour nous-mêmes, voyons comment nous propulser à l'étape suivante.

10 façons de s'aimer soi-même (1ère partie)

1- L'essentiel est sans doute de cesser toute critique envers soi. (...) Si nous nous acceptons tel que nous somes, dans quelque situation que ce soit, nous pouvons rapidement midifier notre existence. Quand nous nous croyons dans un rôle de "mauvais", bien sûr, c'est déjà moins facile. Tout le monde change - tout le monde. Chaqu jour est un jour nouveau, et nous nous comportons un peu différemment de la veille. Notre capacité à nous adapter et à suivre le courant de la vie est notre pouvoir.
Ceux qui ont grandi dans des foyers perturbés sont souvent devenus des gens très responsables qui ont l'habitude de se juger sans merci. Ils ont connu très jeunes la tension et l'anxiété. Le message qu'ils recoivent durant cette enfance difficile est : "Il y a quelque chose qui ne va pas en moi." Pensez aux mots que vous employez quand vous vous faites des reproches. Les expressions que j'entends le plus souvent sont : idiot, bon à rien, inutile, affreux, brouillon, minable, etc. Employez-vous ces mêmes mots à votre égard?
Il est vraiment très important d'établir un sentiment de mérite et d'estime de soi, car en ne se sentant pas suffisamment bien, nous entretenons la sensation d'être malheureux. Nous nous créons mal-être ou douleur; nous remettons sans cesse à plus tard ce qui pourrait nous être profitable; nous maktraitons notre corps par la nourriture, l'alcool ou les drogues.
Nous nous sentons tous d'une manière ou d'une autre en insécurité tout simplement parce que nous sommes humains. Arrêtons de prétendre que nous sommes parfaits. Aspirer à la perfection ne contribue qu'à nous créer un énorme stress et nous empêche de nous occuper des secteurs de notre existence qui réclame nos soins. Découvrons plutôt notre créativité, notre individualité, et apprécions-nous pour les qualités qui nous distinguent des autres. Chacun de nous a un rôle unique à tenir sur cette terre et, en nous critiquant nous-mêmes, nous l'occultons.
(...)

Extrait de "La force est en vous"
Louise L. Hay
Marabout
Louise


Commenter cet article